Bien choisir son tapis

Mis à jour : févr. 28

Hello les amis!


Ce mois-ci on rentre dans le vif du sujet ! On va parler de comment bien choisir les accessoires qui nous accompagnent dans notre pratique du yoga !


Mon point de vue a pas mal évolué sur cette question au fil des années, et j’ai souhaité partager avec vous ce que j’en avais retiré. C’est un sujet un peu vaste alors j’ai décidé de vous en parler en deux fois: aujourd’hui nous nous concentrerons sur le tapis, pour aborder les accessoires dans un prochain article.


Voici donc mon humble avis, après quelques années d’expérimentation. C’est mon avis de professeure, mais aussi et surtout d’élève !


Le choix de votre tapis dépend de beaucoup de choses: du type de yoga et de la fréquence à laquelle vous pratiquez, de votre volonté de le transporter ou non… Et c’est parfois compliqué de s’y retrouver dans tout ce qui se fait aujourd’hui. Alors ensemble on va décortiquer tout ça pour que le choix de votre premier ou de votre prochain tapis se fasse aussi sereinement que possible !


L'épaisseur du tapis


Plus le tapis est épais, plus il sera lourd a priori, ce critère est donc à mettre en parallèle avec votre besoin de transporter le tapis, pensez-y.


Cela étant dit, il est important de choisir un tapis ni trop fin, ni trop épais. Vous me direz, « là tu nous aides pas beaucoup » ! Je m’explique: un tapis trop fin sera inconfortable pour vos articulations, mais un tapis trop épais impacterait votre stabilité (car trop mou). Ainsi, de manière générale, pour la pratique du yoga, il est conseillé de choisir un tapis entre 3mm et 10mm d’épaisseur.


Pensez à choisir l’épaisseur de votre tapis en fonction de la fragilité de vos articulations: si vous avez tendance à être sensible, il faudra choisir un tapis suffisamment épais pour supporter les appuis sur les genoux, les chevilles ou la tête par exemple.


Gardez en tête que plus vous pratiquez souvent, plus votre tapis va s’user et s’amincir. Il est donc important de privilégier un produit durable.


Personnellement, j’apprécie la pratique sur des tapis pas trop épais (entre 3mm et 5mm) et c’est aussi ce que je préconise à mes élèves. Je trouve que cela fait du tapis un outil d’apprentissage: lorsque les appuis deviennent gênant dans certaines postures, cela peut être le signe révélateur que l’on ne répartit pas correctement son poids ou que l’on n’engage pas suffisamment une autre partie du corps !


La matière du tapis


Quand on a choisi de faire du yoga pour se faire du bien, on se dit que tant qu’à faire autant pratiquer sur un tapis qui sera bon pour notre planète aussi ! N’est-ce-pas ? Ainsi, pensez à vérifier dans le descriptif de votre tapis si les matières utilisées sont naturelles, non toxiques, écologiques, en accord avec les valeurs qui vous sont chères. Il est important que cet objet s’intègre dans votre pratique au sens large du terme. N’oubliez pas également de vérifier que c’est une matière à laquelle vous n’êtes pas allergique (latex naturel par exemple).





Pour vous attaquer au choix de la matière, il faudra aussi penser à l’adhérence. Eh oui, toutes les surfaces n’offrent pas la même adhérence, et certaines matières peuvent même présenter une adhérence différente en fonction de l’humidité sur le tapis ! Il faudra donc vous poser quelques questions avant de trouver ce dont vous aurez besoin de ce côté là: pratiquez-vous un yoga qui vous fait transpirer ? Pratiquez-vous beaucoup de postures d’équilibre et d’inversions où la stabilité de vos appuis sera extrêmement importante ? Avez-vous tendance à avoir les extrémités moites pendant votre pratique ? 


Si vous pratiquez du Vinyasa ou autre forme de yoga dynamique, vous passerez beaucoup de temps en appui sur vos mains ou sur vos pieds. Ainsi, il vous faudra penser à prendre un tapis avec une bonne adhérence pour ne pas perdre appui et glisser. Certaines matières deviennent plus glissantes avec l’humidité alors que d’autres à l’inverse sont conçues pour l’absorber et préserver une bonne adhérence malgré la transpiration. Pensez donc à vérifier tout ça lors de votre choix, cela devrait être indiqué dans le descriptif.


Si vous avez déjà un tapis et ne souhaitez pas en changer, ou si vous avez besoin occasionnellement de plus d’adhérence, optez pour la serviette antidérapante qui existe en petite taille (pour mettre sous les mains) ou en grande taille (pour toute la longueur du tapis) et que vous pourrez ajouter sur votre tapis pour plus d’absorption en cas de pratique un peu plus sportive que d’habitude !


Les dimensions du tapis


Une autre chose qu’il est important de considérer, ce sont les dimensions de votre tapis. Rien de plus gênant pendant la pratique que d’avoir constamment les pieds ou les mains qui dépassent, ce qui nous fait glisser, prendre de mauvaises postures, et parfois même abandonner !

La plupart des marques spécialisées proposent plusieurs longueurs pour s’adapter à la taille de chacun, et certaines marques proposent également des largeurs différentes. Cela peut être intéressant si vous souhaitez ne pas vous sentir à l’étroit sur votre tapis, ou si vous avez une pratique plutôt mouvementée où vous “sortez” souvent de l’axe du tapis !

Dernière chose concernant les dimensions de votre tapis: il est important de savoir si vous comptez le transporter souvent ou pas. Évidemment, dans le premier cas, il conviendra d’en choisir un pas trop lourd, facile à rouler / dérouler et dont la longueur lui permet de rentrer dans votre sac, votre valise, sur votre vélo ou autre !




Autres petits conseils


L’originalité

Si vous avez tendance à craquer pour l’originalité avec des tapis de couleurs ou avec des motifs particuliers, c’est très bien, mais pensez aussi à ne pas en prendre un trop salissant ou dont le motif pourrait vous lasser, ce serait dommage!


Le prix

Selon la fréquence d’utilisation de votre tapis et la régularité de votre pratique, vous n’aurez certainement pas envie de mettre le même budget dans cet achat: pour débuter avec une pratique occasionnelle, il ne vous sera pas nécessaire de dépenser des mille et des cents, mais si vous comptez en faire un allié quotidien, il peut être intéressant de monter un peu en gamme.


Les avis d’utilisateurs

Pensez à prendre le temps de lire sur internet ou de demander autour de vous des avis sur les modèles que vous repérez, ils sont de bons indicateurs des performances du tapis en conditions réelles d’utilisation.


Mes modèles préférés


Les plus économiques: Chin Mudra

Cette marque propose des tapis économiques et non-toxiques. Ils proposent plusieurs largeurs, longueurs, épaisseurs, et couleurs pour que chacun trouve « tapis à son pied »! Cette marque est aussi très abordable et permet donc de s’offrir un premier tapis de bonne qualité, sans trop débourser.

J’ai le Tapis de yoga Large-Mat 180cmx80cmx4.5mm. Il est très agréable car large et plutôt épais. Je l’utilise pour les pratiques plutôt restoratives, où j’ai envie de maintenir certaines postures un peu plus longtemps, et de bouger lentement.


Les plus antidérapants : Jade

Les tapis en caoutchouc naturel ont généralement une très bonne adhérence. Je citerais en particulier la marque Jade, dont les tapis sont particulièrement intéressants en termes d’adhérence, et qui propose des produits naturels et écologiques. Attention par contre car en cas d’allergie au latex, ce ne sera pas un bon choix!

J’ai chez moi un tapis Jade Travel (3mm x 61cm x 188cm) que j’utilise pour les pratiques plus dynamiques, pour travailler les équilibres et les inversions, ou m’exercer à de nouvelles transitions entre postures. Il est extrêmement anti-dérapant, même avec les mains humides, et je l’apprécie beaucoup pour cela.


Les plus originaux: Sankalpa

Sankalpa est une marque américaine qui vend des tapis et accessoires de yoga imprimés de designs d’artistes. Les tapis sont en caoutchouc naturel recouvert d’une micro-fibre (donc pas de contact avec le caoutchouc pendant la pratique). Ils sont très jolis et présentent plutôt une bonne adhérence. Je reste toutefois une peu sceptique sur l’augmentation d’adhérence avec la transpiration, que je n’ai pas vraiment constatée. Pour moi, ils restent moins adhérents qu’un tapis Jade par exemple. Du fait qu’ils viennent des US et que ce sont des designs d’artistes, ils sont un peu chers.


Les plus éthiques et responsables : Yogamatata

Une marque française, qui confectionne des tapis à base de matériaux naturels, écologiques, éthiques et responsables. Le rêve non? C’est jeune marque, développée par Ondine, qui a découvert le yoga il y a quelques années et qui rêvait du tapis parfait. Alors, elle l’a créé ! Des matières naturelles, un procédé de fabrication éthique et des designs simples et jolis, ils ont tout bon !



Voilà les amis, c’est tout pour aujourd’hui ! Et la suite sur les accessoires, au prochain épisode !


D’ici là, bonne pratique !


Namaste

9 vues

© 2020 - Yoga In My Garden

contact@yogainmygarden.com