top of page

4 conseils pour planifier une nouvelle année sans se mettre la pression

Le début d'année est une période propice à la planification. Entre les nouvelles résolutions, les nouveaux projets, le vent de nouveauté qui flotte dans l'air au mois de janvier, les calendriers et les agendas qui débutent en janvier. C'est le grand moment de planification !

Pourtant, autant certaines personnes peuvent adorer, autant faire des plans peut parfois être source de frustration ou de pression pour d'autres, et surtout quand il s'agit de planifier une nouvelle année, avec tout l'enjeu que ça peut porter.


Alors aujourd'hui je vais te partager 4 conseils pour planifier ta nouvelle année sans te mettre la pression !


Mais avant, il y a un point important que je voudrais clarifier. J'entends déjà celles qui me diront "on peut aussi ne pas faire de plans, ça évite de se mettre la pression". Je vais répondre tout de suite et très directement à ce point : je ne crois pas qu'on puisse vivre épanoui sans rien planifier. Pour moi, faire des plans est indispensable pour vivre une vie qui a du sens et qui nous épanouit.


Pourquoi est-il important de faire des plans ?


Alors attention, je ne te parle pas de plans rigides et figés, ni de ne laisser aucune place à l'inconnu et aux surprises. Je ne dis pas non plus que tu as absolument besoin d'un plan annuel, d'un plan à 3 ans ou à 5 ans (j'ai toujours détesté cette question dans les entretiens d'embauche d'ailleurs 😏)… Je crois simplement qu'avancer sans aucun plan dans la vie peut conduire à se sentir perdue, avec la sensation que quelque chose manque à notre vie.


Ce qui contribue à la sensation d'épanouissement selon moi, c'est de trouver du sens à notre vie, au quotidien : se lever le matin avec la sensation de contribuer, être satisfaite du rôle que l'on joue, des journées que l'on passe, de l'empreinte que l'on laisse. Et pour ça, pour savoir ce qui nous satisfait, ce qu'on veut contribuer, la trace que l'on veut laisser, il faut se connaître et y avoir réfléchi. Ensuite, il faut se donner une façon de mettre ça en œuvre. Rien que ça, c'est planifier. Et ça n'a pas besoin d'être plus compliqué que ça.


Mais si tu ne planifies pas, tu avances à tâtons, chaque étape est motivée par ce que tu vis dans l'instant. C'est bien, de vivre avec nos émotions et nos humeurs, mais c'est moins bien de les laisser prendre le contrôle, car on vit alors dans la réaction constante. Les émotions sont changeantes, comme les vagues et le courant dans la mer. Si on vivait constamment en réaction à celles-ci, tu imagines à quel point cela donnerait le tournis : on serait constamment en train de changer de direction ! 🙃


Donc planifier est simplement nécessaire pour vivre de manière plus intentionnelle, plus sereine et plus fluide, à mon sens. Cela te permet de t'assurer que malgré les vagues émotionnelles qui surviennent, tu garderas le cap pour créer la vie que tu souhaites.


Bon, ok, mais le problème c'est que faire des plans devient parfois source de pression, voire de stress et de frustration pour certaines personnes. Peut-être que tu en fais partie ? Un plan qui n'aboutit pas et hop, frustration ; un plan qui ne se déroule pas comme prévu et hop, stress… Tu te demandes donc comment faire des plans sans que ce soit synonyme de déception, de frustration ou de stress dans ton quotidien ?


Planifier sans pression

Voici maintenant les 4 points qui te permettront d'aborder à présent la planification de manière beaucoup plus sereine :


  • pars de l'intention, pas de l'objectif

La différence entre un objectif et une intention est qu'un objectif est basé sur un résultat et peut souvent être motivé par une raison extérieure (je veux gagner 100k€) alors qu'une intention est basée sur un ressenti et une motivation intrinsèque (je veux pouvoir vivre sereinement et me sentir en sécurité, pour moi et mes enfants).

Avant de définir tes objectifs et de planifier comment tu vas les atteindre, commence par rechercher ta ou tes véritables intentions : que veux-tu ressentir ? Qui veux-tu être ? Comment veux-tu vivre ? De là, tu pourras définir tes objectifs en te demandant "comment je concrétise cette intention ?". Tes objectifs prendront une toute autre dimension !



  • reste flexible sur l'exécution du plan

Garde en tête qu'il y a peu de chances que ton plan se déroule exactement comme prévu. Et c'est tout à fait ok ! Je ne suis pas en train de te donner une excuse pour faire sauter ton plan au premier obstacle ou au premier coup de flemme. Mais n'oublie pas de rester flexible sur l'exécution du plan. Certains délais glisseront, certains obstacles t'obligeront à repenser ton plan, certaines étapes viendront s'ajouter, c'est ok. Un plan n'est pas un élément rigide et figé, c'est un repère, une référence qui te permet d'avancer avec un cadre, mais qui peut et doit évoluer si nécessaire.


  • apprécie le chemin tout en restant concentrée sur la destination

Ce troisième point tu l'as certainement déjà entendu, sous toutes ces formes ! C'est peut-être un cliché, mais c'est tellement vrai. Tu fais des plans pour atteindre un résultat, motivée par une intention précise, et rester concentrée sur cette intention est primordial pour continuer à avancer. Mais ce n'est pas une raison pour oublier d'apprécier le chemin.

Tu peux suivre le GPS pour arriver à ta destination tout en appréciant la beauté des paysages que tu traverses voire même en t'arrêtant sur le chemin découvrir de jolis endroits, tu vois l'idée ?

Fais régulièrement des points d'avancement, pour réaliser le chemin parcouru, prends le temps de célébrer les étapes déjà franchies et les obstacles que tu as traversés, de constater ton évolution… c'est primordial.

Cela rendra le chemin plus agréable en apportant de la satisfaction, de la joie, de la gratitude tout au long de ton parcours, et ça change tout !


  • fais des plans qui sont adaptés à toi

Ce dernier point est tellement important qu'il aurait pu être le premier ! Evidemment, si tu connais déjà ma façon de penser, tu ne seras pas surprise : trouve la planification qui fonctionne pour toi.

Si tu es quelqu'un qui apprécie la flexibilité et qui en a besoin, alors fais des plans plus souples et moins précis : planifie à la semaine, avec la liberté d'organiser tes semaines et tes journées plus "au fil de l'eau". Si au contraire tu as besoin de beaucoup de structure pour te sentir sereine, alors tu peux aller jusqu'à une planification à l'heure, tu peux utiliser des outils très précis pour mesurer ton temps et chronométrer tes tâches, etc...

Il en va de même pour l'horizon de ta planification : tu peux faire des plans sur 1 an, 3 ans, 5 ans mais aussi 1 mois, 1 semaine ou 3 mois en fonction de ce qui colle avec ta situation, ton fonctionnement, la visibilité que tu as sur ta vie en ce moment. Et puis tu peux planifier de janvier à décembre, mais aussi de janvier à juin, de septembre à août, du 1er au 31 de chaque mois… Bref, tu as compris : adapte tes plans à ta vie, pas le contraire !


 

Si cela te parle et tu souhaites profiter de ce début d'année 2024 pour planifier ton année afin d'atteindre tes objectifs et de vivre tes rêves, profite d'un accompagnement complet pour poser une intention et planifier ton année en rejoignant MyYoga (avec un essai gratuit de 14 jours) avant le 31 janvier 2024 ! Le processus de planification que je te propose peut être utilisé à tout moment de l'année et pour n'importe quel horizon : mensuel, annuel, trimestriel… à toi de jouer !


Voilà, j'espère que ces quelques conseils t'aideront à aborder la planification avec plus de sérénité et t'auront permis de comprendre qu'il existe une façon de faire des plans pour tout le monde, même celles qui aiment l'imprévu 😉


Bonne année 2024 !



7 vues0 commentaire

Comments


bottom of page